Tanpopo, autrement dit pissenlit.

Une fleur que j'affectionne particulièrement. Ni élégante, ni éblouissante. Presque une mauvaise herbe à vrai dire, qui en outre s'encombre d'un nom bien trivial en raison de ses propriétés diurétiques.
Et pourtant, quelle autre fleur suscite autant de joie et d'émerveillement chez les enfants - comme chez certains adultes ?
Il faut croire que nos voisins européens sont moins prosaïques et ont su garder justement une âme d'enfant pour nommer le pissenlit Dent de Lion en référence à la forme de ses feuilles : dandelion (anglais), dente di leone (italien), diente de león (espagnol), dente-de-leão (portugais) et Löwenzahn (allemand).

Mais c'est sous son appellation japonaise que le pissenlit est le plus charmant ! C'est sous ce nom-là que je le cueillais enfant, au Japon. A noter, Tanpopo est aussi le nom d'un film très populaire que j'ai adoré.

Quant aux fleurs de la bannière, elles sont inspirées d'un recueil de cartes postales imaginées par Chie Tanaka : "A postcard Book of Japanese Colors".